What about Barbie?

Good evening to you all! I hope you have enjoyed my posts on the history of dolls. I liked reading about the universe of dolls, which allowed me to better position myself as a doll artist. At the end of this post, you will find some references at the end of the page for those who are interested. However, I believe that many of you might be a little disappointed, in the fact, that I did not talk enough about the famous Barbie doll. In fact, I had no intention of talking about her in my posts. I wanted to give more space to talented independent artists and innovative companies of the present, but also of the past and to generally explain the history of dolls. On the other hand, it would be shameful not to admit that the history of Barbie’s in terms of numbers are impressive and it is on this note that I will talk about her.

The little story of Barbie

Whether we like to admit it or not, Barbie was born from a copy of the German doll, Bild Lilli. This doll was created in the early 1950s and was presented at a fair in Munich. After the departure of their associate, Mr. Mattson, the Handler couple, Elliot “the creative” and Ruth “the commercial”, quickly impose Mattel as the #1 toymaker leader in the United States, but also abroad.

At that time, Ruth toured Europe looking for ideas and contracts. It is said that on a trip to Germany that she discovered in 1955 a very popular cartoon character: Lilli. This Lilli was designed initially as a character by the German daily Bild Zeitung and became a doll for adults. It is said that when she saw her daughter playing with cardboard figurines which she dressed, that Ruth Handler had the idea of creating a three-dimensional doll in which girls could projected themselves: a doll with real clothing and accessories. Her fine and slender silhouette was developed by the famous designer Jack Ryan.

Barbie in numbers

-According to the Chicago Tribune, it is estimated that there are in the United States more than 100,000 serious Barbie doll collectors.

-45% of them annually spend $ 1000 for their dolls

-85% are women in their 40s.

-Each collector has on average 20 Barbie dolls.

-¾ of them see it, as an excellent source of investment, especially when it comes to vintage dolls for the period (1959-1970).

-Mattel has said to have sold 650 million dolls worldwide since 1959

Haute Doll Magazine
Doll Magazine
Antique Doll Magazine
Doll Collector Magazine
The Complete Unauthorized Guide to Vintage Barbie Dolls® & Fashions
Madame Alexander Collector’s Dolls Price Guide #34
Madame Alexander Dolls: An American Legend

Bonsoir à tous! J’espère que vous avez appréciez mes posts sur l’histoire de la poupée. J’ai bien aimé mes lectures sur l’univers de la poupée, ce qui m’a permis de mieux me positionner en tant qu’artiste en poupée. À la fin de ce post, certaines références se retrouveront en bas de page pour ceux et celles que cela intéresse. Toutefois, je crois que plusieurs d’entre vous sont peut-être un peu déçu, au fait que je n’ai pas suffisamment parlé de la célèbre poupée Barbie. En effet, je n’avais pas l’intention de parler d’elle dans mes posts. Je voulais donner plus de place aux talentueux artistes indépendants et aux compagnies innovatrices du présent, mais aussi du passé et d’expliquer de façon générale l’histoire de la poupée. Par contre, il serait honteux de ne pas admettre que l’histoire de Barbie, en matière de chiffre est impressionnante et c’est sur cette note que je parlerai d’elle.

Petite histoire de Barbie

Qu’on veuille se l’admettre ou non, Barbie est née d’une copie de la poupée allemande, Bild Lilli. Cette poupée a été créée au début des années 1950 et présentée à une foire de Munich.  C’est après le départ de leur associé, M. Mattson que le couple Handler, Elliot le créatif et Ruth la commerciale, impose rapidement Mattel comme fabricant de jouets réputé aux États-Unis, mais aussi à l’étranger.

À cette époque, Ruth parcourt l’Europe à la recherche d’idées et de contrats. On raconte que c’est lors d’un voyage en Allemagne qu’elle découvre en 1955 un personnage de bande dessinée très populaire : Lilli. Cette Lilli est conçue au départ comme un personnage par le quotidien allemand Bild Zeitung et devint une poupée pour adultes. C’est en voyant jouer sa fille avec des figurines de carton qu’elle habillait que Ruth Handler aurait eu l’idée de créer une poupée en trois dimensions dans laquelle la petite fille pourrait se projeter : une poupée mannequin avec de vrais vêtements et accessoires. Sa silhouette fine et élancée a été élaboré par le célèbre concepteur Jack Ryan.

Barbie en chiffre

Selon le Chicago Tribune[1], on estime qu’il existe aux États-Unis plus de 100 000 collectionneurs sérieux en poupée Barbie.

  • 45% d’entre eux dépensent annuellement 1000$ pour leurs poupées
  • 85% sont des femmes dans la quarantaine.
  • Chaque collectionneur possède en moyenne 20 poupées Barbie.
  • Le ¾ d’entre eux y voient, une excellente source d’investissement, surtout lorsque il s’agit de poupées vintages et d’époque (1959 à 1970).
  • Mattel déclare avoir vendu 650 millions de poupées dans le monde depuis 1959

[1] Chicago Tribune du 14 juillet 2008.

Haute Doll Magazine
Doll Magazine
Antique Doll Magazine
Doll Collector Magazine
The Complete Unauthorized Guide to Vintage Barbie Dolls® & Fashions
Madame Alexander Collector’s Dolls Price Guide #34
Madame Alexander Dolls: An American Legend

The history of fashion dolls part 4

DSC05407

Sindy the British teenage doll

1960-70 vinyl dolls

Teenage Fashion Doll

                Since the end of the 1950s, a new child’s toy took the fashion “ambassadors” torch: Teenage Fashion doll. Bild Lili in Germany, Barbie in the United States, Tammy in England, Mily and Tressey in France, Jenny and Corinne in Italy, to name only a few. They represented a generation of dolls with an adult or teenager silhouette with multiple clothing made and distributed on a very large scale. Even today, this type of doll leads the market and are more in demand than infant and baby dolls.

The American Vogue Doll Company put on the market the Ginny fashion Doll. It explores each fashion of previous decades. One of the most famous Ginny creations, shows her in a Mondrian dress, inspired by the famous French couturier Yves Saint Laurent. In the 1970s, fashion designers were inspired by the feminist movement and the hippies, as well as civil rights. The ease of use of synthetic and cellulosic fibers, as well as the art of patchwork influenced more than one designer. The American Ginny Doll Vogue company is one of them, but it will mainly be the very famous English doll, Sindy, who will become the Queen of this movement.

1980-1990

Thanks to the MTV and music video chains, music will become a source of fashion signification during the 1980s. Barbie and the Rockers wore colored and very flamboyant clothing. But others, such as Jem and The Holograms, clearly demonstrate this trend.

The Latest Fashion Dolls

This decade represented the chic minimalist. Robert Tonner, the former fashion assistant of the great American designer Bill Blass, put on the market, in 1991, a porcelain fashion doll, measuring 48 cm high and represented the chic American. This doll was named “American Model” and marks a new era in the fashion doll industry. Towards the end of that decade, Robert Tonner offered the first fashion doll, measuring 41 cm: Tyler Wentworth. This doll started a movement in high range fashion dolls for adults.

                In the 1990s, a new kind of dolls made its appearance: models for collectors. Of these we can include well-known makes and models: in France & in Switzerland, Mdvanii and Lala by Billy Boy, in the United States, Gene Marshall and Madra Lord by Mel Odom, Tyler, Esme and Sydney by Robert Tonner, Brenda Starr by Effanbee, Alex by Madame Alexander, Daisey and Willow by Knickerbocker, Eve by Susan Wakeen, Elle by Jakkspacific, Candy and Charisse by Mikelman. Most, larger than Barbie, wore luxurious clothing representing fashion from the 1930s to the present day and which have inflamed collectors from around the world.

To be continued…

The different Sindy teeanage fashion dolls
The lastest fashion dolls Mel Odom’s Gene Marshall & Robert Tonner’s dolls

1960-70

Les poupées de mode adolescentes

                Depuis la fin des années cinquante, un nouveau jouet pour enfant prend le flambeau des « ambassadrices de mode ». Bild Lili en Allemagne, Barbie aux États-Unis, Tammy en Angleterre, Mily et Tressey en France, Jenny et Corinne en Italie, pour ne citer les plus connues, constituaient une génération de poupées à silhouette adulte ou adolescente pour lesquelles de multiples vêtements ont été confectionnées et diffusés à très grande échelle. Aujourd’hui encore, ce type de poupées est prépondérant sur le marché, face aux bébés et aux poupons.

La société américaine Vogue Doll Company met sur le marché la poupée mode Ginny. Cette dernière explore chaque mode des décennies antérieures. Une de ses célèbres créations est la robe Mondrian inspirée du célèbre couturier français Yves Saint-Laurent. Dans les années 1970, les créateurs modes s’inspirent énormément des mouvements féministes hippies et ainsi qu’aux droits civiles. La facilité des fibres synthétique et cellulosiques et sans compter l’art du patchwork en influence plus d’un. La poupée Ginny de la compagnie américaine Vogue en fait partie, mais ce sera surtout la très célèbre poupée anglaise Sindy qui deviendra la reine de ce mouvement.

1980-1990

Grâce à la chaîne de télé MTV et aux vidéoclips, la musique deviendra une source de mode marquante dans la mode des années 80. Barbie et les Rockers portent des vêtements tout aussi flamboyants que colorés. Mais d’autres poupées, telles que Jem et Les Hologrames, montrent clairement cette tendance.

Mannequins dernières générations

Cette décennie représentait le chic minimaliste. Robert Tonner, ancien assistant mode du grand couturier américain Bill Blass, met sur le marché, en 1991, une poupée mode de porcelaine faisant 48 cm de haut. Elle représentait le chic américain. Cette poupée se prénomme American Model et marque une nouvelle page dans l’industrie de la poupée mode. Vers la fin de cette décennie, Robert Tonner propose la toute première poupée mode faisant 41 cm de haut : Tyler Wentworth. Cette dernière amorcera un véritable mouvement en matière de poupées modes de hautes gammes destinées aux adultes.

                Dans les années 1990, un nouveau genre de poupées mannequins fait son apparition : les mannequins pour collectionneurs. Citons les poupées et les marques les plus connues : en France et en Suisse, Mdvanii et Lala par Billy Boy, aux États-Unis, Gene Marshall et Madra par Mel Odom, Tyler, Esme et Sydney par Robert Tonner, Brenda Starr par Effanbee, Alex par Madame Alexander, Daisey et Willow par Knickerbocker, Eve par Susan Wakeen, Elle par Jakkspacific, Candy et Charisse par Mikelman. Certaines, plus grandes que Barbie, portent des gammes de vêtements luxueux représentant la mode des années 1930 à nos jours et enflamment les collectionneurs du monde entier.

La suite très bientôt…

The history of fashion dolls part 3

DSC05369

All dolls from Madame Alexander Company

1940-1960

Vinyl Dolls

In 1958, the doll industry perfected the process of manufacturing vinyl dolls, and it will produce some of the most beautiful dolls in the decades that follow. Women’s fashion, which was very elegant rings in the return of the fashion doll which was no longer in vogue since the 19th century.

In 1959, Mattel Inc. launched the Barbie doll with a lot of TV advertising and she has a well-stocked wardrobe and accessories. Other than Barbie, life-sized dolls who walked had a lot of success in the 1950s & 60s and of these we find the Cissy doll from the New York firm Madame Alexander. This doll was the first American fashion doll and she came well before Barbie and she had arched feet. Her high-quality attire represented the elegant American women of that era: the outfit consisted of an afternoon dress composed of a fitted taffeta skirt taffeta which was gathered at the waist.  In addition, her shoes were high heeled, she had nylon gloves and a faux leather mini bag. This vinyl and hard plastic doll was 51 cm high. Unfortunately, because of her large size, many of these dolls, including Cissy, they did not easily let them selves be played with.

To be continued in a few days…

 


1940-1960

La poupée vinyle

En 1958, l’industrie de la poupée a perfectionné le procédé de fabrication des poupées en vinyle, et elle produira certaines des plus belles poupées durant les décennies suivantes. La mode féminine qui est alors très élégante sonne l’heure du retour de la poupée de mode qui n’était plus en vogue depuis le XIXe siècle.

En 1959, Mattel Inc. lance la poupée Barbie à grand renfort de publicité à la télévision et dispose d’une garde-robe bien garnie d’accessoires. Autre que Barbie, les poupées de grandeur nature qui marchent connaissent beaucoup de succès dans les années 1950 & 60 et de celles-ci ont retrouvait Cissy de la firme new-yorkaise Madame Alexander. Cette poupée était la toute première poupée mode américaine bien avant Barbie et possédait des pieds en arche. Son accoutrement de très haute gamme représentait l’élégante américaine de l’époque : une robe d’après-midi en taffetas composée d’une jupe cintrée et froncée à la taille. De plus, ses chaussures étaient à talon haut, ses gans de nylon et son mini sac en faux cuir. Cette poupée de vinyle et de plastique dur faisait 51 cm de haut. Malheureusement, à cause de leur grande taille, plusieurs de ces poupées, incluant Cissy, se prêtaient mal au jeu.

La suite dans quelques jours…