You must…

You must do the things you think you cannot do. – Eleanor Roosevelt

Vous devez faire les choses que vous pensez ne pas pouvoir faire. – Eleanor Roosevelt

Opportunity is missed…

Opportunity is missed by most people because it is dressed in overalls and looks like work. – Thomas A. Edison

L’opportunité est manqué par la plupart des gens parce qu’il est habillé en salopette et ressemble à un travail. – Thomas A. Edison

What the eye…

What the eye doesn’t see, the heart doesn’t grieve over! – Anonymous

Ce que l’œil ne voit pas, le cœur n’en pleure pas plus! – Anonyme

What’s next…

In my last post, I made a short account of this year 2021, that I did find less productive. But that being said, I’ve taken several online courses in order to more convincingly elaborate all the branding I want to display with Miss Georgia (the doll). So, thanks to these courses, I have recently elaborated some sketches of fashion dolls with the image of this chic bohemian woman. But with a touch of my own interests: like my love for nature, traditional costumes & visual arts will all be part of my creative ideas for Miss Georgia. Despite being a fashion doll, I want her in an aesthetic that shares the sense of fantasy and escape.

I spent the last ten months seriously questioning where I was in the creation of dolls. To be honest with you, the pandemic changed all my initial plans. First, I wanted to have my dolls made into a small production of resin dolls, but several doll workshops were saturated with other artist’s work. This situation demoralized me. There was no question for me of continuing with porcelain which is an exhausting and complex process. Resin, on the other hand, is easier to work with, but much more expensive.

After months of reflection, an idea came to my mind. I decided to come back with the polymer clay. Of course, some of you will ask me why? The answer is simple, it is a material that I know perfectly well and that I am completely comfortable with. In short, Miss Georgia will be a BDJ doll made of polymer clay. I intend to create her in a smaller size, 1:6, the same size as Barbie and the Fashion Royalty (Integrity Toys). The technical drawings are already made and my first prototype is being modeled. I’m excited about it.

I intend to show you the evolution of this doll by the next few months, in 2022. I also plan to show you a few more drawings and surprise videos. Thank you all and I’ll see you soon.

Dans mon dernier post, j’ai fait un court récit de cette année 2021 que j’ai trouvé moins productive. Mais ceci étant dit, j’ai pris plusieurs cours en ligne afin d’élaborer de manière plus convaincante tout l’image de marque que je veux afficher avec Miss Georgia (la poupée). Donc grâce à ces cours, J’ai dernièrement élaboré quelques croquis de poupées modes avec l’image de la femme bohème et chic. Mais avec une touche qui m’est propre : mon amour pour la nature, les costumes traditionnels, les arts visuels feront tous partie de mes idées de créations pour Miss Georgia. Malgré qu’elle soit une poupée mode, je la veux dans un esthétisme qui partage le sens de la fantaisie et de l’évasion.

J’ai passé les dix derniers mois à me questionner sérieusement ou j’en étais dans la création de poupées. Pour être honnête avec vous, la pandémie a changé tous mes plans initiaux. En premier, je voulais faire réaliser mes poupées en une petite série de poupées de résine, mais plusieurs ateliers étaient saturés de travail. Cette situation m’a démoralisé. Il n’était pas question pour moi de continuer avec la porcelaine qui est un processus épuisant et complexe. La résine, quant à elle, est plus facile à travailler, mais beaucoup plus couteuse.

Après des mois de réflexion, une idée m’est venu en tête. J’ai décidé de revenir avec la pâte de polymère. Vous allez surement me demander pourquoi? La réponse est simple, c’est une matière que je connais parfaitement bien et que je suis entièrement à l’aise. Bref, Miss Georgia sera une poupée BDJ réalisée dans de la pâte de polymère. J’ai l’intention de la créer dans une taille plus petite, soit 1 :6, la même grandeur que Barbie et les Fashion Royalty (Integrity Toys). Les dessins techniques sont déjà réalisés et mon premier prototype est en cours de modelage. J’en suis excitée.

Je compte de vous montrer l’évolution de cette poupée d’ici les mois prochains en 2022. Je compte aussi vous montrer un peu plus de dessins et de vidéos surprises. Merci à et je vous revois bientôt.

My retrospective year

Good morning, everyone! How are you all doing? I am happy that this year 2021 is almost behind us. Not that it was disappointing… It was not perfect either, but rather correct in general.

Of course, doll creation could have been more productive for me: I only made heads this year. I wish I had done more, but for lack of time, that’s all I could do, because honestly a lot has changed. I will not go into details, but my vision of life and things have changed me, such as a better awareness of the environment for example.

I am very interested in doll production, but I want to keep the unique essence of a handmade doll. I like the idea of wearing several hats: designer, sculptor, stylist, model maker, engineer, makeup artist, wig maker, photographer, photographer, etc. Although I know that in the future external help will be well appreciated.

My biggest challenge is to find the balance between my vision and the reality of the doll market. The doll industry is a challenging one, whether you are independent or part of a big company. But, being independent gives me more creative freedom however, it is very hard work as the industry is fast paced and ever evolving… in my humble opinion, it is key to stay relevant to be successful. See you on my next post guys.

Bon matin à tous! Comment vous vous portez-vous tous? Je suis heureuse que cette année 2021 soit presque derrière nous. Non qu’elle soit décevante…Elle n’a pas été parfaite non plus, mais plutôt correcte de façon générale.

Bien évidemment, la création de poupée aurait pu être plus productive : je n’ai que réalisé que des têtes cette année. J’aurais aimé en faire plus, mais faute de temps c’est tout ce que je pouvais faire, parce qu’honnêtement beaucoup de choses ont changé. Je n’irai pas dans les détails, mais ma vision de la vie et des choses m’ont remise en question, comme une meilleure conscientisation de l’environnement par exemple.

La production de poupée m’intéresse beaucoup, mais je souhaite garder l’essence unique d’une poupée fait main. J’aime l’idée de porter plusieurs chapeaux : dessinatrice, sculptrice, styliste, modéliste, ingénieur, maquilleuse, perruquière, photographe, etc. Quoique je sais que dans le futur l’aide externe sera bien appréciée.

Mon plus grand défi est de trouver l’équilibre entre ma vision et la réalité du marché des poupées. L’industrie de la poupée est un défi, que vous soyez indépendant ou que vous fassiez partie d’une grande entreprise. Mais, être indépendant me donne plus de liberté créative cependant, c’est un travail très difficile car l’industrie est en évolution rapide et en constante évolution … à mon humble avis, il est essentiel de rester pertinent pour réussir.