Finding Symmetry

AVA-AMG DOLL-work in progress (54)

Hello to you all! Although I have the pleasure to realize my BJD dolls, in polymer clay, one thing is for sure, I have some difficulty to realize doll pieces with good symmetry. Some of you might say that it is a matter of time and practice and you would be right to say it.

But sometimes, although I am patient, my patience has its limits… spending a week to shape a pair of legs and subsequently, to do it all over again because nothing works! During the creation of Ava, I failed to follow the technical drawing that I worked so hard to develop.

At the end of the realisation of her head, chest and torso (which I found a bit too long and skinny for my taste), I was close to being short of polymer clay… and this rarely happens to me! Determined to finish with this famous pair of legs, I decided to model them in one shot and without articulated balls (knees). In my humble opinion, it was the only way to make the legs symmetrical.


Allo à vous tous! Bien que j’aie du plaisir à réaliser mes poupées BJD, en pâte de polymère, une chose est certaine, j’éprouve certaines difficultés à réaliser des pièces avec une bonne symétrie. Quelques-uns d’entre vous me diront que c’est une simple question de temps et de pratique et vous aurez raison de le dire.

Mais parfois, bien que je sois patiente, ma patience a ses limites…passer une semaine à modeler une paire de jambe et par la suite, tout recommencer parce que rien ne va! Lors de la création de Ava, je n’ai pas respecté le dessin technique que j’ai eu tant de mal à élaborer.

A la fin de la réalisation de sa tête, de son buste et de son torse (un peu trop long et maigre à mon goût), j’étais presque à cour de pâte de polymère…et cela m’arrive peu souvent! Déterminée à en finir avec cette fameuse paire de jambes, j’ai décidé de les modeler d’un trait, C’est-à-dire sans boules articulées (genoux). A mon humble avis, c’était mon seul moyen de réaliser des jambes quasis symétriques.

More photos of Ava

AMG DOLL-AVA (9)

Hi everyone! On my last post I showed photos of my newest doll Ava, but I wasn’t please with them and didn’t do justice to her. So tonight, I will be catching up with better pictures. Thank you for watching!

Salut tout le monde ! Sur mon dernier post, j’ai montré les photos de ma nouvelle poupée Ava, mais je n’étais pas satisfaite avec ces photos et sans compter qu’elles ne lui rendent pas justice. Alors ce soir, je me rattrape avec de meilleures photos. Merci de visionner!

Bust & torso

AVA-AMG DOLL-work in progress (38)

Hello and I hope you did have a great Black Friday! Here in Montreal, it’s delirious and I’m exhausted: I couldn’t wait for this week to end! So tonight, I will only be showing to you Ava’s bust and torso in day light. Thank you for watching!

Bonjour et j’espère que vous aviez eu bon un vendredi fou! Ici à Montréal, c’est le délire et je suis épuisée : j’avais hâte que cette semaine finisse! Alors ce soir, je vais seulement vous montrer le buste et le torse de Ava a la lumière du jour. Merci de regarder!

Ava! Her work in progress

AVA-AMG DOLL-work in progress (35)

Hello! In tonight’s post, I present to you the work in progress of Ava, my newest beauty! Ava is a continuation of my technical progression in the world of BJD dolls (Ball Jointed Doll). But, this time, I wanted her to be slightly larger and more athletic, and for that, I had to cheat during the design of the torso. So, with the help of images and photos, Ava will have a long and slender torso. Besides, the head and the hands, the torso is one of the body parts that is the most crucial to sculpt, since it is has a major part in the final outcome of the aesthetics of the doll. I will come back to you in a few days, with more details on the work in progress of Ava. See you soon!

Allô! Pour la publication de ce soir, Je vous présente ce soir le travail en progression d’Ava, ma toute nouvelle beauté! Ava est une continuité de ma progression technique dans le monde de la poupée BJD (Ball Jointed Doll). Mais, cette fois-ci, je voulais une poupée légèrement plus grande et plus athlétique et pour cela, j’ai dû tricher lors de la conception du torse. Donc, avec l’aide d’image et de photos, Ava aura un torse long et élancé. En dehors, de la tête et des mains, le torse est une des parties du corps les plus crucial à sculpter, puisque qu’il est un élément majeur du résultat final de l’esthétisme de la poupée. Je vous reviendrai, dans quelques jours, avec d’autres détails sur le travail en progression d’Ava. A bientôt!

A new doll on the way!

AVA-AMG DOLL-work in progress (27)

Good Sunday to you all! There’s a new doll on the way my friends and I have been working on her since two months. She is a continuation of my previous work with handmade & ooak BJD (Ball Jointed Dolls). In the up coming days, I will show more details of her. Stay tuned!

Bon dimanche à tous! Depuis les deux derniers mois, je travaille sure une nouvelle poupée et elle sera bientôt dévoilée. Elle est une continuité de mon travail précédant avec les poupées articulées et uniques fait main (BJD). Au cours des prochains jours, je vous dévoilerai plus de détail sur elle. Restez au courant!

Dolls created by artists part 2

DSC05286

The history of the artist doll

The history of the artist doll is not that long. In fact, it is less than 120 years old. The term ‘artist in dolls’, was introduced at the beginning of the 20th century and does not refer to the toy doll. Its use was just not a simple image of a toy, but a mode of expression.

It was in Germany, the bastion of the industrialization of toy doll making, that the artist’s doll came to life towards the end of the 19th century and early 20th century. The reasons for this phenomenon happening while several exhibitions and universal competitions made their arrivals in Europe and the United States. In 1908, *the Tietz Department store, from Munich, offers the idea of launching a Department reserved only to the artist’s doll. The objective of this store was to increase the demands for art dolls and new ideas. To pique the potential interest of buyers from the industry, the store asked several artists to make their own dolls. These dolls were exposed as a showcase for the establishment.  The only criteria was to produce a doll with a childish appearance. Several artists, such as Marion Kaulitz reported success and several dolls caused a new sensation.

However, it will take the exposure of the Tietz second store and, this time, in the city of Berlin. During the event, an artist stood out and made the happiness of the critics and buyers, this artist was known as Käthe Kruse. Her design idea was closer to a child’s toy doll. There were many artists at that time making dolls for children with valued clothing and unfortunately became simple decorative elements.  So, for these reasons, these dolls were not intended for children and lost in value. As a result, several doll artists were not able to provide for their own needs and work and their creations were quickly forgotten.

Other than Käthe Kruse, Marion Kaulitz and Lotte Pritzel were also famous. With the success of the artist dolls, a new hobby was born, a doll gathering. This new hobby, mainly reserved for middle-class women, encourages the public to make their own doll. This hobby was their past time and brought them a certain income. According to the press of the time, their dolls were called “amateur”. Many saw it as a threat to the doll industry, an industry that was strictly reserved for men, mainly sculptors. *

To be continued soon…

Photo #1 Berta by Mary Ellen Frank
Photo #2 The Courtesan by Dan Fletcher
Photo #3 Turtle Shaman by Micheal Langton
*All pictures are from The Doll by Contemporary Artists by Krystyna Poray Goddu & Wendy Lavitt
*Credits & more details on Hildegard Gunzel book

L’Histoire de la poupée d’artiste

L’histoire de la poupée d’artiste ne date pas de si loin. En fait, elle a moins de 120 ans. Le terme « artiste en poupées », a été introduit au début du 20e siècle qui ne fait aucunement allusion à la poupée jouet. Son utilisation n’était qu’une simple image de jouet, mais un mode d’expression.

C’est en Allemagne, bastion de l’industrialisation de la poupée jouet, que la poupée d’artiste voit le jour vers la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle. Les raisons de ce phénomène arrivent alors que plusieurs expositions et concours universels font leurs arrivées en Europe et aux États-Unis. *En 1908, le grand magasin Tietz, de la ville de Munich, propose l’idée de lancer un département réservé uniquement à la poupée d’artiste. L’objectif de ce grand magasin est d’augmenter la demande pour les poupées d’art et aux nouvelles idées. Pour piquer l’intérêt des acheteurs potentiels de l’industrie, le magasin demande à plusieurs artistes de réaliser leurs propres poupées. Ces poupées étaient exposées à titre de vitrine pour l’établissement.  Le seul règlement était de produire une poupée aux allures enfantines. Plusieurs artistes, dont Marion Kaulitz, rapporte un franc succès et plusieurs poupées causèrent une vraie sensation nouvelle.

Toutefois, *il faudra attendre l’exposition du second magasin Tietz, cette fois-ci dans la ville de Berlin. Lors de l’événement, une artiste se démarque et fait le bonheur de la critique et des acheteurs, cette artiste se nomme Kathe Kruse. Son idée de conception fut plus près de la poupée jouet pour enfant. Nombreux sont les artistes de l’époque fabriquant des poupées pour enfants aux vêtements précieux et qui malheureusement ne devenaient que de simples éléments décoratifs.  Donc, pour ces raisons, ces poupées n’étaient pas destinées aux enfants et perdaient en valeur. Pour conséquence, plusieurs artistes en poupée n’ont pu subvenir à leurs besoins et le travail et ainsi que leurs créations furent aussi vite oubliées.

Autre que Kathë Kruse, Marion Kaulitz et Lotte Pritzel furent tout aussi célèbre. Avec le succès des poupées d’artiste un nouveau passe-temps voit le jour, celui de la poupée de société. Ce nouveau passe-temps, principalement réservé aux femmes de classe moyenne, encourage la population de fabriquer leur propre poupée. Ce passe-temps occupait leurs temps libres et leur apportait un certain revenu. Selon la presse de l’époque, leurs poupées étaient qualifiées d’amateur. Plusieurs y voyaient une menace envers l’industrie de la poupée, une industrie strictement réservée aux hommes, principalement sculpteurs.*

La suite bientôt…

Dolls created by artists

DSC05307

Dolls, Leonie & Linni, created by Jutta Kissling

What is a doll artist?

The Doll artist is a manufacturer of small creatures, whether they are figurative or not.  The artist must use his imagination, dreams, creativity and knowledge to develop the doll of his/her wishes using precise and even complex techniques. Manufacturing must be done step-by-step using one or more raw materials: wood, block air-drying, fabric, resin, porcelain, polymer clay, etc.

According to Virginie Ropars, a French doll art artist, the doll made by an artist is not a toy and is not intended for children. It is rather a mode of expression, an art in it self such as painting or sculpting. Which means, that the art of doll making is purely decorative and can become a collector’s item.

Then, by its structure and the preciousness of the materials used, such as precious metals, expensive fabrics, fur, human hair, …She is often unique or produced in a very limited series and must be entirely made from A to Z by the artist.

Manufacturing techniques are the most important parts. To make an artist’s doll, the development of ideas and creativity are not sufficient and represents only 20% of the work. These manufacturing techniques, on their own, represent 80% of the work.

Original Doll artisan

Artisan Creator

Who uses an idea and turns it into a three-dimensional doll by using raw materials to sculpt or modify a new doll.

The idea

The starting point for the creation of a doll. The idea may be inspired by a story, an illustration or a personal experience of the artist.  The idea may be a concept that the artist or manufacturer was ordered to make a specific piece.

The original or the first doll

The first doll is an object made by an artist who uses a quantity of clay, a piece of wood, a length of fabric or other raw materials and arranges everything to make a doll conceived from an idea or concept. The work done by the artist’s hands and though of comes to life thanks to the approach and technical process applied by the artist. The fact that this three-dimensional practice had never been seen or applied before, highlights the creation of an original doll.

OOAK (one of a kind)

When an original Doll or the first doll is sculpted, assembled, costumed and finished by the artist and that it will never be repeated, it is called OOAK. This type of doll is fully created, directed, and produced by the artist.

To be continued…

Photo #1Henry VIII by Dorothy Heizer
Photo #2-Dolls, Leonie & Linni, created by Jutta Kissling
Photo #3-Young Queen Victoria by Kathy Radmond
Photo #4-Ysah by Lorna Miller
*All pictures are from The Doll by Contemporary Artists by Krystyna Poray Goddu & Wendy Lavitt

Qu’est-ce qu’une poupée d’artiste :

L’artiste en poupée est un fabricant de petites créatures, qu’elles soient figuratives ou non.  Ce dernier doit faire appel à son imagination, ses rêves, sa créativité et ses connaissances pour développer la poupée qu’il souhaite mettre sur pied l’aide de techniques précises et même complexes. La fabrication doit se faire par étape à l’aide d’une ou plusieurs matières premières : bois, pâte séchant à l’air, tissu, résine, porcelaine, pâte de polymère, etc.

Selon Virginie Ropars, artiste française en poupée d’art, la poupée d’artiste n’est pas un jouet et n’est surtout pas destinée aux enfants. Elle est plutôt un mode d’expression, un art à part entière, tel que la peinture ou la sculpture. Donc, elle est principalement décorative et peut devenir un objet de collection.

En suite, par sa structure et la préciosité des matériaux utilisés : Métaux précieux, tissus dispendieux, fourrures, cheveux humains, etc. Elle est souvent une pièce unique ou elle est produite dans une très petite série et doit être entièrement réalisée de A à Z par l’artiste.

Les techniques de fabrication sont les parties les plus importantes. Pour fabriquer une poupée d’artiste, l’élaboration d’idées et la créativité ne sont pas suffisantes et ne représentes que 20% du travail. Ce sont les techniques de fabrication, à elles seules, qui représentes 80% de l’ouvrage.

Artisans de poupées originales

Artisan-Créateur

Celui ou celle qui utilise une idée et la transforme en une poupée de trois dimensions en employant avec ses mains des matériaux brutes pour sculpter ou modifier une nouvelle poupée.

L’idée

Le point de départ de la création d’une poupée. L’idée peut être inspirée d’une histoire, d’une illustration ou d’une expérience personnelle de l’artiste.  L’idée peut être un concept que l’artiste ou le manufacturier est commandé à réaliser une pièce spécifique.

L’original ou la première poupée

La première poupée est un objet fait par un artiste qui utilise une quantité de pâte, une pièce de bois, une longueur de tissu ou d’autres matériaux bruts et arrange le tout pour réaliser une poupée conçue à partir d’une idée ou d’un concept. Le travail qui est réalisé par les mains et la tête de l’artiste, prend vie grâce à l’approche face au processus des techniques qu’applique se dernier. Le fait que cette pratique en trois dimensions, n’est jamais été vue ou appliquée auparavant, met en évidence la création d’une poupée originale.

OOAK (poupée unique)

Lorsque une poupée originale ou la première poupée est sculptée, assemblée, costumée et terminée par l’artiste et qu’elle ne sera jamais reproduite, elle est nommée OOAK. Ce type de poupée est entièrement créé, réalisée et produite par l’artiste.

La suite dans quelques jours…

Dolls through the ages: part 2

DSC05240

German Parian doll  / Poupée allemande en pariane

Good morning! Let’s continue with Dolls through the ages: part 2

Other than wood, wax dolls were popular in the 17th and 18th centuries. Munich was a major center of manufacturing of wax dolls, but some of the most distinctive ones were created in England between 1850 and 1930.

Porcelain became popular in the early 19th century. Porcelain from this era was fired in ovens at more than 2372°F (1240°C) using special clays. Only a few clays can withstand these temperatures. Porcelain is used as a generic term to refer to China and bisque dolls: China’s glassy appearance, while bisque is not. Germany, France and Denmark started creating China heads for dolls in the 1840s. China heads were replaced by bisque heads in the 1860s. Bisque, which is fired twice, with color that was added to it after the first shot and looks more like skin than China does.

The so-called French baby doll was popular in the 1880s. These days, it has become a highly sought after with collectors. Baby dolls first made their appearance in the 1850s. These unique dolls represent girls, since at that time, most dolls were representations of adults. Although, French dolls were unmatched by their artistic quality, German bisque dolls have become very popular since they were less expensive. The German company Kammer & Reinhardt introduced a Bisque character doll in the 1900s, for a tendency to create more realistic dolls.

German Doll made in Parian / French Fashion dolls 1860’s/ French Bébé  Doll (Jumeau) 1880’s / French Bébé (Bru House) 1880’s

To be continued in a few days…


Bonjour! Continuons avec l’histoire de la poupée à travers les âges: partie 2

Autres que les poupées en bois, celles de cire étaient populaires au 17e et 18e siècles. La ville de Munich était un centre majeur de la fabrication de poupées de cire, mais certaines des poupées de cire plus distinctives ont été créés en Angleterre entre 1850 et 1930.

La Porcelaine est devenue populaire au début du XIXe siècle. La Porcelaine faite à cette époque était cuite à des températures à plus de 1240°C en utilisant des argiles spéciales. Seulement quelques argiles pouvaient supporter cette cuisson à des températures aussi élevées. La Porcelaine est utilisée comme terme générique pour désigner la vaisselle de Chine et les poupées biscuits : La vaisselle de Chine est d’aspect vitreux, tandis que la bisque est ne l’est pas. L’Allemagne, la France et le Danemark ont commencé à créer des têtes de en porcelaine de Chine pour les poupées dans les années 1840. Ces têtes ont été remplacés par des têtes en biscuit dans les années 1860. La  tête biscuitée (Bisque) est cuite à deux reprises avec de la couleur qui lui est ajouté après un premier tir et ressemble à la peau humaine, ce que la porcelaine de Chine ne réalise pas.

La poupée dite bébé Français était populaire dans les années 1880. De nos jours, elle est très recherchée auprès collectionneurs. La poupée bébé fait son apparition pour la première fois dans les années 1850. Ces poupées uniques représentaient les jeunes filles, puisque à cette époque, la majorité des poupées étaient des représentations d’adultes. Bien que les poupées françaises étaient inégalées par leur qualité artistique, les poupées biscuits allemandes sont devenues très populaires puisque elles étaient moins coûteuses. La compagnie Allemande Kammer & Reinhardt a présenté une poupée caractère en biscuit dans les années 1900, afin de présenter des poupées plus réalistes.

La suite d’ici quelques jours…

Dolls through the ages: part 1

DSC05234

Leather dolls from 1840’s / Poupées de cuir datant de 1840
(Image Antique Doll  Collector Magazine)

Good morning my friends! Here is the first of three posts on dolls through the ages.

Since prehistoric times, dolls are a part of humanity. They were used to represent religious figures or as toys. The first dolls were made from primitive materials such as clay, fur or wood. There are very few these dolls who have survived since prehistoric times, although a few fragments of Alabaster dolls with movable arms from the Babylonian period were found.

Several dolls made out of wood have been found in Egyptian graves dating from 2000 BC. These Egyptian tombs belonged to rich families. Many thought were valuable assets. Other dolls are also found in Greek and Roman children’s graves. The girls of Greece and Rome dedicated their wooden dolls to goddesses. Old dolls found in children’s graves were carried out in a very simple way and often made of various materials such as clay, rags and wood. But unique and realistic dolls were made out of ivory or wax. This esthetic ideal led to the creation of the dolls with mobile members and removable clothing, which date back to 600 BC.

As of the 16th century, Europe became a major Center for the production of dolls. These dolls are mainly made from wood. Germany and England were the precursors of this movement.

An alternative to wood was developed in the 1800s, the composition was a collective mixture of wood pulp or paper that was used to make the heads and bodies of the dolls. These mixtures were molded under pressure, creating a durable doll that could be mass produced. Paper maché, a type of composition, was one of the most popular of these mixtures.

To be continued in a few days…

 

Leather dolls 1840 / wood doll 1750 / Paper maché dolls 1830/ wax dolls
All pictures are from Antique Doll Collector magazine

Bonsoir mes amies! Voici la première partie de trois sur l’histoire de la poupée à travers les âges.

Depuis la préhistoire, les poupées font parties de l’humanité. On les utilisait pour représenter des figures religieuses ou utilisées comme jouets. Les premières poupées étaient fabriquées à partir de matériaux primitifs tels que l’argile, la fourrure ou le bois. Il existe très peu de poupées qui ont survécu depuis la préhistoire, quoique quelques fragments d’une poupée albâtre avec des bras mobiles de l’époque babylonienne, a été retrouvée.

Plusieurs poupées faites de bois ont été trouvé dans des tombes égyptiennes datant 2000 avant J-C. Ces tombes égyptiennes appartenaient à de riches familles. Plusieurs pensaient qu’elles étaient des biens précieux. D’autres poupées se sont également retrouvées dans des tombes d’enfants grecs et romains. Les filles de la Grèce et de Rome consacraient leurs poupées de bois à des déesses. Ces poupées trouvées dans les tombes d’enfants étaient réalisées de manière très simple et souvent faites avec des matières comme l’argile,  le chiffon et le bois. Mais les poupées uniques et d’un grand réalisme étaient fabriquées en Ivoire ou en cire. Cet idéal conduit à la création des poupées avec des membres mobiles et des vêtements amovibles, qui remonte à 600 avant J-C.

Dès le 16e siècle, l’Europe devient un centre majeur pour la production de la poupée. Ces poupées sont principalement faites de bois. L’Allemagne et l’Angleterre en sont les précurseurs.

Une alternative au bois a été développée dans les années 1800, cette composition était un terme collectif pour les mélanges de pulpe de bois ou de papier qui ont été utilisés pour faire des têtes de poupées et d’organes. Ces mélanges ont été moulées sous pression, créant une poupée durable qui pouvait être produite en masse. Le Papier mâché, un type de composition, a été l’un des plus populaires de ces mélanges.

La suite d’ici quelques jours…

Dolls throughout history

DSC00074

Good evening to you all! In recent weeks, I got the idea to gather all my books, magazines and other documents on the history of dolls throughout history and wanted to share them with you. The work was a bit difficult, but also exciting! I think, in my humble opinion, it is important to understand the arrival of dolls in history, but also the fascinating relationship between humans and dolls. You will understand that my next posts will focus on this topic throughout the month of October. I intend to explain the story of dolls in three blocks: The history of dolls through the ages, the fashion dolls and to complete, dolls created by artists. The first post will begin next Monday. I hope that you will be at the “rendez-vous” and will like it! I will see you soon!

Bonsoir à tous! Au cours des dernières semaines, j’ai eu l’idée de rassembler tous mes livres, revues et d’autres documents sur l’histoire de la poupée à travers le temps et de les partager avec vous. Le travail fut un peu ardu, mais aussi excitant! Je crois, à mon humble avis, qu’il est important de comprendre l’arrivée de la poupée au cours de l’histoire, mais aussi de la relation fascinante qui existe entre l’être humain et cette dernière.  Vous aurez compris que mes prochains posts porteront sur le sujet tout au long du mois d’octobre. Je compte d’expliquer l’histoire la poupée en trois blocs: L’histoire de la poupée à travers les âges, la poupée mode et pour terminer la poupée d’artiste. Le premier post débutera Lundi prochain. J’espère que vous serez au rendez-vous et que vous aimerez! À bientôt!