Testing & mixing polymer clays

Since my beginnings, I like to mix different colors of polymer clay. The surprise effect is a delightful sensation and especially after the firing. For the next dolls, I will dwell on only four skin colors (vanilla, latte, caramel and cinnamon). In the future, I plan to make more. What do you think of these colors? Do you like those names?

Depuis mes débuts, j’aime mélanger différentes couleurs de pâte de polymère. L’effet de surprise est une sensation réjouissante et tout particulièrement après la cuisson. Pour les prochaines poupées, je vais m’attarder qu’à seulement quatre couleurs de peau (vanille, latté, caramel et cannelle). Dans le futur, je compte en réaliser d’autres. Que pensez-vous de ces couleurs? Est-ce que ces noms vous plaisent?

Vanilla, Caramel, Cinnamon & Latte/Vanille, Caramel, Cannelle et Latte

Making hands…

Hands! What could be more difficult for me to achieve when I started ten years ago. It took me more than one technique to find the one, that I liked best. It was by looking at my own hands, that I perfectly understood hand proportions, shape and volume. Also, I had to go back to my past technical drawings made during my studies in fashion, more than twenty-five years ago! Images and photos also help me.

Les mains! Quoi de plus difficile pour moi à réaliser lorsque que j’ai débuté il y dix ans. Il m’a fallu plus d’une technique pour trouver celle qui me plaisait le mieux. C’est en regardant mes propres mains que j’ai parfaitement compris les proportions, la forme et le volume des mains. Aussi, j’ai dû retourner dans mes dessins techniques passés réalisés lors de mes études en mode, il y a plus de vingt-cinq ans! Les images et les photos m’aident aussi.

Legs & feets progression

Everything is fine and I’m having fun while working!

Tout va bien et je m’amuse en travaillant!

Articulations!

Many polymer clay sockets have been made by me in order to make this next doll prototype articulated. All these sockets will help to articulate shoulders, elbows, thighs, knees, etc.

De nombreuses boules en pâte de polymère ont été fabriquées par moi afin de rendre ce prochain prototype de poupée articulé. Toutes ces boules aideront à articuler les épaules, les coudes, les cuisses, les genoux, etc.

Sculpting continues

Good morning! The sculpting continues and goes well. I hope to finish this long sculpting by next week, because then, I will have to cut some parts of the doll. These parts are the knees. Also, I will have to realize the arms, elbows and feet. In the meantime, my biggest job will be engineering.

Bonjour! Le modelage se poursuit et se déroule bien. J’espère de terminer ce long modelage d’ici la prochaine semaine, parce que, par la suite il me faudra couper certaines parties de la poupée. Ces parties sont les genoux. Aussi, il me faudra réaliser les bras, les coudes et les pieds. Entre-temps, mon plus gros travail sera celui de l’ingénierie.

Exploring new techniques & improvements

In the spring of 2015, another year that had proven to be very productive, I had the idea to take pictures of all the dolls I had made. Right away, I saw the pleasure I had there. At first my photography techniques were not of a high level and not to mention the camera I used… But I made do with what little I had. Doll making can be expensive and that’s why I had kept the polymer paste for the next three years to come.

I wanted to perfect my modeling techniques to the best of my knowledge because an exciting new adventure in the world of the handmade artist doll was waiting for me: the manufacture of BDJ dolls. Fully articulated dolls. I am likely to love challenges and start new projects and the following year will be a beneficial and decisive one.

Au printemps 2015, une autre année qui s’était avérée très productive, j’ai eu l’idée de prendre en photos toutes les poupées que j’avais fabriquées. Tout de suite, j’ai vu le plaisir que j’y avais. Au début mes techniques de photographie n’étaient pas de haut niveau et sans parler de la caméra que j’utilisais… Mais, je me débrouillais avec le peu que je possédais. La fabrication de poupée peut être coûteuse et voilà pourquoi j’avais gardé la pâte de polymère pour encore les trois prochaines années avenir.

Je voulais parfaire mes techniques de modelage au mieux de mes connaissances parce qu’une nouvelle aventure excitante dans le monde de la poupée d’artiste fait main m’attendait : la fabrication de poupée BDJ. Des poupées entièrement articulées. Je suis de nature à aimer les défis et entamer des nouveaux projets et l’année suivante en sera une bénéfique et décisive.

Improving my sculpting techniques

Between the years 2013 and 2015, were productive and rewarding too. I was exploring, testing and working on my modeling techniques. I was mixing the different brands of polymer paste available on the market. I also made my own Crystal eyes and learned to work with other materials including mohair for the realization of wigs. There was no shortage of challenges! Many of my static dolls that I was making at the time were far too big to be supported by the wooden base that held them. Unfortunately, several of them saw their surface crack, due to the heaviness of the polymer paste once cooked. You have no idea that every time this unfortunate situation happened, I got angry.

But my stubbornness worked in my favor. It forced me to analyze the problem in depth and find solutions. While documenting and testing my manufacturing techniques, I could see the light at the bottom of the tunnel. My dolls were stronger, their face and body better made. How did I get there? Practice and patience! It is with these two assets that I succeeded. They allowed me to improve my techniques, increase my self-confidence and not give up.

Entre les années 2013 à 2015, ont été productives et enrichissantes aussi. J’explorais, testait et travaillait mes techniques de modelage. Je mélangeais les différentes marques de pâte de polymère disponibles sur le marché. Je fabriquais aussi mes propres yeux de Crystal et apprenait à travailler avec d’autres matières dont le mohair pour la réalisation de perruques. Les défis ne manquaient pas! Plusieurs de mes poupées statiques que je réalisais à l’époque étaient beaucoup trop grandes pour être supportées par le socle de bois qui les tenaient. Malheureusement, plusieurs parmi elles ont vu leur surface se fissurer, dût à la lourdeur de la pâte de polymère une fois cuite. Vous n’avez pas idée qu’à chaque fois que cette fâcheuse situation se produisait, je m’énervais.

Mais, mon entêtement jouait en ma faveur. Il me forçait à analyser le problème en profondeur et à trouver des solutions. En me documentant et testant mes techniques de fabrication, je voyais la lumière au fond du tunnel. Mes poupées étaient plus solides, leur visage et leur corps mieux réalisés. Comment j’y suis arrivée? La pratique et la patience! C’est avec ces deux atouts que j’ai réussi. Elles m’ont permis d’améliorer mes techniques, d’augmenter la confiance en moi et de ne pas lâcher.

Exploring polymer clay & first dolls

It all started with a personal challenge in 2012. I was already collecting at the time, in 2008, several dolls from different companies, including Ellowyne Wilde and Gene Marshall. The idea of making fashion clothes for them came naturally. Unfortunately, many of these dolls have been sculpted, modified or simply stopped productions. This situation forced me to question my future with the manufacture of doll clothes. Then, one morning in December 2011, the idea of making my very first doll out of polymer clay came to me, in the last two years earlier, I had already made a fabric doll for a contest. Especially since many doll artists made their first dolls in polymer paste. Which made me confident.

I wanted to make a doll that respected my aesthetics: the child woman with an angelic face, full of mystery and especially with an ambiguous ethnicity. My first polymer paste doll would be my birthday present for the year 2012. With the help of sculpture books, my first heads were made of children’s plasticine. I made one a day for a month, then came the realization of busts and torsos. One per week also for about six weeks. This was followed by the creation of the legs, then the delicate manufacture of the hands and feet which was a major challenge.

The other challenge I had to face was working with the different brands of polymer paste (Cernit, Prosculpt, Fimo, Super Sculpey, Kato, etc.). Each of these pastas has its own attributes and challenges and must be worked differently. For my first doll, I chose the least fragile paste and the oily one: Fimo Classique. Working on this material was quite a challenge for my hands that I no longer felt at the end. But I got there thanks to the many videos, DVDs, and artists’ books I had bought at the time.

In short, six months have passed and my very first doll, Clara was born in June 2012. I was very emotional. Despite her imperfections, she remains very special to me, since thanks to her, three other dolls are born in 2012: Danielle, Ally and Nezha. Each was made in different brands of polymer pastes, since in my early days my goal was to test each of the brands available on the market.

Tout a commencé par un défi personnel en 2012. Je collectionnais déjà à l’époque, soit en 2008, plusieurs poupées de différentes compagnies, dont Ellowyne Wilde et Gene Marshall. L’idée de réaliser des vêtements de mode pour elles, s’était faite naturellement. Malheureusement, plusieurs de ces poupées ont été resculptés, modifiés ou tout simplement les productions arrêtées. Cette situation m’a obligé à me questionner sur mon avenir avec la fabrication de vêtements de poupées. Puis, un matin au décembre 2011, l’idée de réaliser ma toute première poupée en pâte de polymère m’est venue, puisque deux ans plus tôt, j’avais déjà réalisé une poupée en tissu pour un concours. D’autant plus que nombreux artistes de poupées réalisaient leurs premières poupées dans de la pâte de polymère. Ce qui m’a rendu confiante.

Je voulais réaliser une poupée qui respectait mon esthétisme : la femme enfant au visage angélique, plein de mystère et surtout avec une ethnicité ambigüe. Ma première poupée en pâte de polymère serait mon cadeau d’anniversaire pour l’année 2012. Avec l’aide de livres de sculptures, mes premières têtes étaient fabriquées dans de la plasticine pour enfant. J’en réalisais une par jour pendant un mois, puis sont venu la réalisation des bustes et des torses. Un par semaine également pendant six semaines environ. S’en est suivi la création des jambes, puis la fabrication délicate des mains et des pieds qui fut un défi de taille.

L’autre défi que j’ai dû faire face est de travailler avec les différentes marques de pâte de polymère (Cernit, Prosculpt, Fimo, Super Sculpey, Kato, etc.). Chacune de ces pâtes possèdent leurs propres attributs et défis et se doivent être travaillé différemment. Pour ma première poupée, j’avais choisi la pâte la moins fragile et l’huileuse : Fimo Classique. Travailler cette matière fut tout un défi pour mes mains que je ne sentais plus à la fin. Mais j’y suis arrivée grâce aux nombreuses vidéos, DVD, et livres d’artistes que je m’étais procurée à l’époque. Bref, six mois se sont écoulés et ma toute première poupée, Clara voit le jour au mois de juin 2012. J’en fût très émotive. Malgré ses imperfections, elle reste à mes yeux très spéciale, puisque grâce à elle, trois autres poupées voient le jour en 2012 : Danielle, Ally et Nezha. Chacune fut réalisées dans différentes marques de pâtes de polymère, puisqu’à mes débuts mon but était de tester chacune des marques disponibles sur le marché.

Exclusive interview coming soon!

Good morning doll lovers! My interview at IN THE DOLL WORLD will be shortly available on You Tube and also on my website. Thanks everybody and stay tuned😉!

Bon matin tous les amoureux de poupées! Mon interview à IN THE DOLL WORLD sera bientôt disponible sur You Tube et aussi sur mon site web. Merci à tous et restez à l’écoute!

Here she is!

Hi everyone! How are you doing? As for me, I feel wonderfull and it couldn’t be better! After a good week of work, I can finally show you my very first handmade BDJ doll. She’s made from polyhuretan resin. She’s far from being perfect, but for a first resin doll, I’m happy with the result. Some changes will be made in the near future, especially in the area of the joints (knees and elbows). I’m as happy to able to finish it before Christmas. Before I leave you, tell me what do you think of her?

Bonjour tout le monde! Comment allez vous? Quant à moi, je me porte à merveille et cela ne pourrait mieux aller! Après une bonne semaine de travail, je peux enfin vous montrer ma toute première poupée BDJ fait main. Elle réalisée dans de la résine de polyuréthane. Elle est loin d’être parfaite, mais pour une première poupée en résine, je suis heureuse du résultat. Quelques modifications seront apportées prochainement surtout en matière d’articulations ( genoux et coudes). Je suis aussi heureuse que j’ai pu la terminer avant Noel. Avant de vous quitter, dites moi comment la trouvez-vous?